les ateliers Mwinda

En lingala, l’une des langues parlées en République démocratique du Congo, Mwinda signifie lumière, éclairage. C’est aussi le nom donné aux petites lampes de fortune fabriquées par des jeunes avec créativité et intelligence, à partir d’objets de récupération trouvés dans la rue ou les décharges publiques. Ces lampes éclairent les familles lors des nombreux épisodes de délestage d’électricité. 

 

A travers le cinéma, l’écriture et la réalisation de films courts, documentaire ou de fiction, Ateliers Mwinda entend, non seulement mettre en lumière la créativité, le sens de l’observation, de la narration des lycéens d’Afrique subsaharienne, mais également, en fécondant leur imaginaire, leur donner les clés pour raconter leurs propres histoires, faire naître en eux une passion et accompagner ceux d’entre eux qui, par leur talent et leur regard, feront résonner dans quelques années la voix de l’Afrique.

 

L’Afrique est un continent jeune ; près de 70% des Africains ont moins de 25 ans. Si l’on veut que parmi ces jeunes, de nouveaux talents prennent demain le relais des pères du cinéma africain, il est essentiel de les sensibiliser à cet art de raconter par l’image, leur en donner les codes, leur offrir un cadre où leurs idées, leur vision du monde pourront s’éveiller et s’épanouir. 

 

Ateliers Mwinda a vocation, non pas à former des réalisateurs.trices confirmés en quelques semaines, mais à éduquer à l’image, à semer une graine, à donner à espérer à une jeunesse bien souvent livrée à elle-même, à qui il est rarement offert l’opportunité de donner corps à ses rêves, à ses aspirations. 

 

Ateliers Mwinda organisera annuellement la semaine du film lycéen autour d’un thème. Chaque édition se déroulera dans une capitale d’un pays d’Afrique subsaharienne. Cette semaine, ponctuée par le tournage et le montage des films, une cérémonie de clôture avec projection des films et remise de prix aux projets les plus intéressants, sera précédée en amont de plusieurs mois de formation à l’écriture et à l’image sous la férule de professionnels expérimentés.

 

Chaque édition sera parrainée par une personnalité de stature internationale qui rencontrera, durant une semaine, lycéens, étudiants et grand public. La cérémonie de clôture sera l’occasion d’un échange avec 300 lycéens autour du thème retenu, point d’orgue de cette semaine de réflexion et créativité.